Cantina Giardino

Na Vino Bianco

Blanc/Orange

*Prix à titre indicatif
"Saveurs gourmandes, souples, rondes, acidité vive"
  • Gourmand, Frais & Dynamique
  • 12,5°
  • Falanghina, Coda di Volpe, Greco
  • 75cl
  • Italie (campanie)
  • Courte macération puis un vieillissement en fût pendant 7 mois

La Dégustation

Le Na de Cantina Giardino (sans sulfite ajouté), dès le nez, remet les pendules à l’heure d’été : il sent divinement bon les oranges confites, le miel, les épices, le bois, la noix de coco, la vanille, les pommes, les fleurs blanches, les agrumes. Un nez somptueux, à la fois frais et gourmand, rond et vif, tendu et souple. Un nez qui rien qu’à la respiflance, me redonne de l’énergie, c’est comme si je n’avais point bu, comme si j’étais à nouveau vierge de toute alcoolerie, pur de toute ivrognesse, un puceau tout frais tout beau qui n’attend plus que de se faire déniaiser.

 

Et dès la première gorgée, la défloration se passe à la fois en douceur, tant ce vin est magnifique, mais aussi avec un peu de délicieuse brutalité, tant ses saveurs sont puissantes. Assemblage de trois cépages italiens, la Falanghina qui domine, le Coda di Volpe qui donne sa belle couleur et une touche de Greco, avec une courte macération puis un vieillissement en fût pendant 7 mois, le Na s’ouvre sur des saveurs d’oranges confites, de fleurs d’oranger, de miel, d’épices, de vanille, de pommes cuites au four, de cannelle, le tout baignant dans un univers un peu gras, de barrique aux reflets boisés.

C’est immédiatement dingo, ça nous fait sortir de notre zone de confort ma femme et moi tant ça ne ressemble à rien que nous ne connaissions déjà et à peine nous sommes-nous installés dans ces saveurs gourmandes, souples, rondes, qu’une acidité vive, tendue, dynamique, pleine de peps, vient balancer un shoot d’énergie pure dans ta gorgée, avec des notes fleuries, légères, citronnées, délicates, qui s’équilibrent super bien avec le profil plus « rond » et plus liquoreux de ce vin merveilleux à 12,5%.

Je me suis promis dans mon for intérieur, qui n’est ni Boyard ni Alamo ni de Brégançon, de me jeter sur d’autres Cantina Giardino dès que j’en aurais l’occasion, car c’était vraiment, mais vraiment vraiment, trop trop bon ! Merci Adrien pour cette découverte incroyable.

 

 

FAB ZE FAB

Cuvée dégustée par @Fa_Ze_Fab_

Scénariste originaire de Montpellier, Fabzefab a deux passions : l’écriture et boire des canons.

L'accord Satori

Idéal pour se délasser d'une journée bien remplie devant un couché de soleil avec son/sa bien aimé·e

antonio di gruttola

Cantina Giardino

domaine cantina giardino

La naissance du domaine Cantina Giardino

L’histoire de Cantina Giardino est celle d’une bande d’ami soudé par le plaisir du bon vin vinifié comme avant, avec des bons cépages locaux et uniques. Daniela et Antonio Di Gruttola font leur première vinification à titre expérimental (sans chimie ni technologie) dès les années 1998. Puis la Cantina Giardino est officiellement fondée en 2003 avec un groupe d’amis.

Le projet née grâce au soutien des amis de longue date qui ont cru au projet et aux compétences d’Antonio, l’unique œnologue et technicien du groupe.

Le parcours de Cantina Giardino

L’idée était pour eux de pouvoir faire du vin par fermentation spontanée, sans filtrer, sans clarifier et sans utiliser de sulfites.

Après des années d’essais et de recherches, il leur est confirmé que la voie qu’ils sont sur la bonne voie et l’utilisation de vieilles vignes serait la clé pour obtenir des vins particulièrement intéressants. Ils acquièrent alors plusieurs parcelles historiques avec des cépages autochtones avec des vieilles vignes (50 à 100 ans). Ils sauvent au passage ces vignes et ces cépages oubliés de l’industrie viticole et sa folie des standards et des rendements.

La démarche de Cantina Giardino : pionnier en vin naturel dans la région

La volonté de l’équipe de Cantina Giardino n’est pas issue d’une passion dictée par la mode. Mais de l’amour du vin, un élément fondamental de leur style de vie. D’une certaine manière, la vie de ces participants s’est construite autour de cet amour, au travers de Cantina Giardino.
La revalorisation de parcelles historiques, de cépages emblématiques, des méthodes de travail anciennes, tout cela sans intrant, voilà ce qui guide cette belle équipe !

Un domaine Né sous le signe des vins rouges

Le domaine est connu pour ces vins rouges. Ici, on parle de vin rouge bronzé au soleil, qui doivent être digéré par le temps pour arrondir leur franchise. Autrement dit, leur Aglianico est un vin que l’on peut difficilement boire un an après la récolte.

Les autres rouges sont Le fole, Drogone, Nude et Clown Oenologue. Quatre interprétations du pur Aglicanico, macération qui varie d’un mois à six mois, sélection des parcelles, toutes historiques dans les zones de Montemarano et Paternopoli.

En cave, la macération de bon nombre de leurs vins se fait en amphores faites avec leur propre terre. Mais aussi dans des fûts construits avec du bois local. Le tout, bien entendu, par fermentation naturelle.

- Vous pourriez aussi kiffer -