Clos des Vignes du Maynes

Auguste

AOC Bourgogne Rouge 2019

*Prix à titre indicatif
"C'est fin, soyeux, d'une élégance et d'une noblesse presque arrogantes"
  • Fin, soyeux, noble
  • 12,5°
  • Pinot Noir
  • 75cl
  • Bourgogne
  • -

Où acheter cette cuvée ?

  • Vinibee
  • Des racines au verre

La Dégustation

Auguste des Clos du Vignes du Maynes est un grand Bourgogne comme on en rencontre peu à ce prix là ! Complexe avec ses arômes de fruits rouges, noirs, mentholés, d’épices, de fleurs… mais la véritable vibration de ce vin se passe dans sa matière, son toucher en bouche. C’est fin, soyeux, d’une élégance et d’une noblesse presque arrogantes. On en serait presque jaloux… Si au milieu du repas et d’une conversation vous prenez une gorgée de ce vin nature, vous n’écouterez plus que lui.

L'accord Satori

Des convives choisis,
un repas de fête,
en écoutant Go on Board d'Akira Kosemura

Juline guillot, clos des vignes du maynes

Julien Guillot

Julien Guillot dans sa cave

Les Vignes du Maynes

Julien Guillot est à la tête du Clos des Vignes du Maynes. À l’image de ce que fait la grandeur des vins de bourgogne, ce domaine est une histoire de temps, de moines et de tradition que peu de pays et de régions peuvent égaler… L’origine de ce domaine remonte à l’an 910. Qui dit mieux ?

Sachez que les Vignes du Maynes n’ont jamais connu la moindre chimie et ont toujours été cultivés dans le plus grand respect de la terre. Même à l’époque où les engrais chimiques étaient majoritairement considérés comme un progrès technique, le grand-père de Julien Guillot décide de cultiver ses terres en agriculture biologique, sans produits chimiques, sans désherbants, sans insecticides et sans soufres. Le père, Alain, continue avec la même philosophie.  En 2001, Julien reprend officiellement le domaine, et décide d’aller encore plus loin, en convertissant l’ensemble des 7 hectares en biodynamie. Décoction de plantes, dynamisation des sols, suivit du calendrier lunaire… et tutti quanti !

Les Vins de Julien Guillot

Au domaine des Vignes du Maynes, les vendanges se font à la main et les vinifications des vins de Julien Guillot sont réalisées de la plus naturelle des façons : avec des levures indigènes, sans soufre (à part parfois 2g maximum à la mise en bouteille, histoire de stabiliser un peu), sans enzymes et sans aucun intrant chimique.

Les vins rouges sont vinifiés en semi-carbonique selon une méthode bien définie, résultant de trois générations. Le principe est de créer une sorte de mille-feuilles composée de plusieurs couches superposées de grappes entières et de raisins égrappés. Les jus sont ensuite élevés en fûts ou en foudres (non neufs pour que ça ne devienne pas du jus de planche… !). 

Les vins blancs, eux, sont élevés dans des grands contenants afin de préserver la fraicheur, le gaz carbonique et éviter le côté boisé.

Sinon, à part le côté technique, ce qu’on peut dire si vous achetez les vins de Julien Guillot, c’est que vous allez comprendre pourquoi le monde entier veut boire de la Bourgogne, et qu’il se convertit de plus en plus au vin nature… Ici, on goûte un mélange de noblesse et d’énergie !

- Vous pourriez aussi kiffer -