Pub pour site éthique qu'on adore !

Pub pour site éthique qu'on adore !

vin vivant

Qu’est-ce qu’un vin vivant ?

Depuis quelques années, en parallèle du vin nature, l’expression « vin vivant » est devenue à la mode chez nombreux cavistes et amateurs de vins. Que cela signifie-t-il ? Est-ce que le vin vivant est un vin nature ? Quelle est la différence ? On vous explique tout en 5 min !

vin vivant

La définition d’un vin vivant

N’étant ni une appellation, un cépage, un terroir, un arôme… il n’y a pas de définition officielle d’un vin vivant. L’emploi de ce terme peut donc être sujet à diverses interprétations. Chacun a plus ou moins sa définition personnelle en fonction de son expérience et de ses convictions… Cependant, chez Vin-Satori, il y a deux critères relativement objectifs qui nous semble important pour définir ce qu’est un vin vivant

1 / Bactéries et sulfites dans le vin

Le vin, comme tout organisme vivant sur terre, est composé de bactéries. Il y en a qui sont bénéfiques et d’autres qui peuvent dégrader le vin. Afin de protéger le vin des mauvaises bactéries, il est courant de rajouter des sulfites. Les sulfites en tuant les bactéries permettent de stabiliser le vin. Cependant, les sulfites ne font pas le tri entre mauvaises et bonnes bactéries… De plus, le vivant est intrinsèquement mouvant et évolutif. Essayer donc de le stabiliser va à l’encontre de son essence…

Notre premier critère pour définir un vin vivant, est donc un vin qui ne contiennent pas (ou très très peu) de sulfites ajoutés afin qu’il soit composé de vie biologique et qu’il puisse évoluer.

2 / L’énergie du vin

Dans notre article consacré à l’énergie du vin, nous avons expliqué comment Olivier Salières, un scientifique ayant fait Polytechnique, a réussi à mesurer l’énergie du vin. Il suffit de mesurer les interactions entre les photons (qui sont un flux de lumière et d’énergie pure) et les électrons (qui sont de la matière qui réceptionne et émet des photons). C’est la base de la vie. Tout autour de nous n’est qu’interaction entre photons et électrons. Plus il y a d’échanges, plus la valeur énergétique est élevée. Et qu’est ce qui peut perturber le moteur de la vie ? Tout ce qui n’est pas naturel. Concernant le vin, cela correspond à tous les produits chimiques de synthèse que l’on peut rajouter dans la vigne et pendant la vinification…

Il nous semble donc évident que le deuxième critère pour définir un vin vivant, est un vin dont les raisins sont issus de l’agriculture biologique et dont aucun intrant n’a été rajouté pendant la vinification afin de ne pas perturber les échanges entre photons et électrons.

Vin vivant & vin nature

Sachant qu’un vin nature est « un vin sans produits chimiques de synthèse ni intrants oenologiques fait à partir de raisins biologiques », et partant de nos deux critères explicités précédemment, on ne peut qu’affirmer qu’un vin vivant est un vin nature.

Pub pour site éthique qu'on adore !